Le choix des couleurs est une des questions qui revient le plus souvent lorsqu’on aborde un projet. Il n’est bien entendu pas question de donner ici des réponses toutes faites ou des recettes mais plutôt de décrire les processus qui conduisent aux choix de chacun.

Il est pratiquement admis qu’il existe une infinité de couleurs. En effet les industriels savent maintenant nous proposer toutes combinaisons.
En revanche nous avons tendance à oublier le fait que nous ne sommes pas égaux devant la perception de la couleur. Pour des raisons qui ne sont que physiologiques nous n’avons pas tous la même perception des couleurs. Ceci est important à prendre en compte lorsque nous échangeons au sujet d’un choix de teinte. Nous pouvons avoir sous les yeux le même objet et ne pas le percevoir de la même façon.

Ensuite il faut avoir présent à l’esprit ce qu’il advient lorsque nous voyons une couleur. Notre cerveau va de façon tout à fait automatique et assez incontrôlée effectuer une comparaison avec les couleurs que nous pourrions avoir en mémoire. Une association va alors être faite en lien avec le souvenir que nous avons. Lorsque notre cerveau fait appel à notre mémoire consciente le phénomène est relativement simple et les effets tout à fait maitrisés; En revanche lorsqu’il est question de notre mémoire inconsciente, par définition nous n’avons plus le contrôle.

(article en cours de rédaction)