C’est une question qui revient souvent. Que ce passe-t-il pour les poissons en hiver ? Comment faire s’il gèle en surface du bassin ?

La période hivernale ne pose pas de soucis majeurs pour les poissons d’un bassin moyennant quelques précautions.
En premier lieu il faut se souvenir qu’à la différence des mammifères, les poissons ne sont pas thermo régulés. Ceci veut dire que leur température corporelle est celle de l’eau dans laquelle ils évoluent. En conséquence leur métabolisme, lié directement à la température est très ralenti en période hivernale. Les poissons ne bougent plus beaucoup, ne mangent pour ainsi dire pas et n’ont pas d’activité.
Sous nos latitudes la glace peut prendre sur quelques millimètres, au pire quelques centimètres mais rarement plus, il reste donc toujours un volume en eau libre en dessous.

Le seul impact négatif de la présence de la glace est lié à l’échange air/eau et aux besoins en oxygène des poissons. Ces besoins sont assez faibles de part le métabolisme ralenti mais ils existent cependant.
Il peut donc être utile, si le bassin est pris en glace durant plusieurs jours de libérer un accès.
Il faut cependant prendre quelques précautions, en effet casser la glace, qui serait le premier réflexe, est extrêmement dangereux pour les poissons : Les vibrations provoquées par les coups donnés pour briser la glace vont se transmettre sous l’eau et affectent le système nerveux des poissons.
La meilleures solution consiste à laisser flotter à la surface du bassin un ballon (ou similaire à partir du moment où il s’agit d’un objet propre, neutre chimiquement, qui flotte pour partie et qui soit souple). Il suffira alors de le retirer lorsque la glace se sera formée.
Si aucun objet n’a été placé préventivement la meilleure solution reste l’usage d’eau chaude pour faire fondre localement un peu de glace.
Lorsqu’une partie de la glace est enlevée, il est possible sans risque d’en enlever un peu plus pour libérer une surface plus importante.
Bien entendu en période de gel il est nécessaire de vidanger les circuits de filtrage et toutes les canalisations susceptibles de geler.

En conclusion :
Ne jamais briser la glace directement.
Utiliser un objet souple préventivement ou de l’eau chaude.
Bien vidanger les circuits pouvant être exposés.
Ne pas nourrir les poissons dans la période hivernale